Ours blanc

 
Déplacez pour faire tourner le spécimen

Ours blanc

Ursus maritimus

L’ours blanc (dont le nom scientifique est Ursus maritimus) est le plus massif des  carnivores terrestres au monde, ou mangeur de viande. Il s’agit du plus gros membre de la famille des ours, connue sous le nom latin Ursidae.

L'image : Un ours blanc.

 
Point de vue en 3D : Ours blanc
 
 
Un gros plan d'ours blanc qui marche dans la neige.

L’importance de l’espèce

L’ours blanc a longtemps été un symbole de l’Arctique. De plus, ce mammifère revêt une importance vitale pour de nombreux habitants des régions nordiques. Les ours blancs fournissent une source de revenus appréciable à un grand nombre de chasseurs inuits. Leur viande sert de nourriture aux chiens de traîneau et l’on utilise leurs peaux pour fabriquer des vêtements. Traditionnellement, les Inuits du Groenland faisaient des pantalons uniques en leur genre à partir de peaux d’ours blancs.

 

Le changement climatique et la glace de mer

Dans le cas de l’ours blanc, la glace de mer est une question de vie ou de mort. Il s’en sert pour la chasse. Les ours blancs ont besoin de cette plateforme pour atteindre les proies qui assurent leur survie : les phoques annelés et les phoques barbus. Quand la glace de mer change et qu’elle disparaît, l’habitat où ils chassent essentiellement est détruit, et ils ont plus de difficulté à trouver leurs proies et à les poursuivre.

Illustrant la calotte glaciaire polaire de la planète, cette image montre comment il est prédit que la couverture de glace marine changera sur une période de 88 ans. Déplacer le curseur de la gauche (2002) vers la droite (2090), alors que le climat se réchauffe, montre que la couverture de glace marine aura substantiellement diminué d'ici 2090.

Une illustration montrant le réchauffement climatique, entre 2002 et 2090, et de la couverture de glace de mer diminue.
 
2090 (*couverture de glace de mer prévue)
2002 (couverture de glace de mer)
 
 

Des « ours aquatiques »

 

Les ours blancs qui passent beaucoup de temps dans l’océan ont été surnommés les ours aquatiques par des aînés inuits. Les ours blancs dépendent de la glace de mer pour voyager, chasser des phoques, trouver l’âme soeur et s’accoupler, et élever leurs petits. Même si certains ours ne mangent pas beaucoup pendant les mois d’été, les femelles qui ont des oursons doivent chasser pour les nourrir pendant qu’ils grandissent. Avec la perte de glace de mer qui augmente au cours de la saison estivale, les ours blancs voient disparaître l’environnement où ils ont l’habitude de chasser pendant le printemps et l’été.

 

Des chasseurs sur terre et en mer

 

Les ours blancs sont de grands voyageurs et ils traversent souvent plusieurs des îles arctiques à la recherche de nouvelles régions où chasser. Lorsqu’ils sont dans l’océan ou près des côtes, leur principale source de nourriture est le phoque annelé. Sur terre, il leur arrive de fouiller les carcasses de boeuf musqué, de manger des végétaux ou même de chasser les lemmings, de petits rongeurs arctiques.

 

Des « grizzlis polaires »

 

Des scientifiques ont étudié l’ADN de l’ours blanc et ils croient qu’il est le cousin éloigné du grizzli, l’ours blanc ayant évolué pour devenir sa propre espèce il y a plusieurs années. Toutefois, de nombreux ours présentant à la fois des caractéristiques du grizzli et de l’ours blanc ont été vus dernièrement dans l’ouest de l’Arctique. Dans au moins un cas, il a été déterminé qu’un « grizzli polaire » était le descendant d’un grizzli et d’un ours blanc qui s’étaient accouplés. Ceci signifie que le croisement entre deux espèces différentes a été couronné de succès.

 

Vidéo

 

Les ours blancs et la glace de mer

L’ours blanc est un animal circumpolaire, ce qui veut dire qu’il a une vaste aire de répartition d’un bout à l’autre de l’Arctique, sur terre aussi bien que sur les glaces de l’océan Arctique.

Même s’ils sont considérés comme des mammifères marins, les ours blancs se déplacent également sur la terre ferme, traversant même des couloirs de montagnes éloignés de la mer.

Il leur est arrivé de se promener plus au sud, et ils ont été vus à la limite forestière du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest, et au-dessous. Dans les régions arctiques plus à l’est, des ours blancs voyagent sur des icebergs et se laissent parfois flotter jusqu’à Terre-Neuve.

 

Transcription : Les ours blancs et la glace de mer

Narrateur :
Un ours polaire marche seul sur la banquise. Il s'approche du bord et regarde l'eau. Il change de direction. Il s'approche à nouveau de l'extrémité. Il saute ensuite à l'eau et se met à nager dans les eaux ouvertes. Un ours polaire mange les restes d'un phoque. Deux oiseaux de mer regardent son repas. Un autre point de vue de l'ours sur la banquise avec la carcasse du phoque. Le visage de l'ours est couvert de sang. Il tire maintenant la carcasse près des oiseaux. Il mange un os. Les élèves de Students on Ice observent l'ours polaire et son petit en train de manger la carcasse d'un morse. Ils sont tous deux couverts de sang et semblent apprécier leur repas.