Morse

 
Déplacez pour faire tourner le spécimen

Morse

Odobenus rosmarus

Le morse (dont le nom scientifique est Odobenus rosmarus) est un gros mammifère marin muni de nageoires, de défenses, d’une épaisse couche de lard et de moustaches. Il est l’unique membre vivant de la famille des odobenidés, un proche cousin des phoques et des otaries. Le nom scientifique Odobenus est tiré du grec et signifie « dent » et « marcheur », faisant référence à la façon dont les morses se hissent eux-mêmes sur la glace et s’y traînent en utilisant leurs défenses.

L'image : Un crâne de morse.

 
Point de vue en 3D : Morse
 
 

L’importance de l’espèce

Le morse a toujours été considéré comme un animal important dans les cultures autochtones en Arctique. On en a tiré de la viande, du lard, des peaux et de l’ivoire. Ses défenses en ivoire ont servi à confectionner des outils comme des pelles et des couteaux, et des créations artistiques telles que des pendentifs et d’autres types de bijoux. Aujourd’hui, les Inuits du Canada capturent encore le morse, et ils l’utilisent selon les méthodes traditionnelles.

 

Le changement climatique et la glace de mer

Les morses s’alimentent de myes et d’une grande variété d’autres invertébrés du fond marin. Ils se détendent sur la glace de mer ou sur terre entre deux repas. La glace de mer leur sert de plateforme pour se reposer, accéder à des aires d’alimentation au large, et s’isoler des humains et des prédateurs. Le mouvement continuel de la glace de mer transporte les morses au repos vers des bancs de proies très dispersés.

La glace de mer revêt donc une importance capitale quand il s’agit de la survie du morse en tant qu’espèce. Étant donné que la planète se réchauffe, elle disparaît. Plusieurs scientifiques craignent que cette perte rapide de la glace de mer soit à même de mettre en danger des populations de morses à l’échelle mondiale.

Illustrant la calotte glaciaire polaire de la planète, cette image montre comment il est prédit que la couverture de glace marine changera sur une période de 88 ans. Déplacer le curseur de la gauche (2002) vers la droite (2090), alors que le climat se réchauffe, montre que la couverture de glace marine aura substantiellement diminué d'ici 2090.

Une illustration montrant le réchauffement climatique, entre 2002 et 2090, et de la couverture de glace de mer diminue.
 
2090 (*couverture de glace de mer prévue)
2002 (couverture de glace de mer)
 
 

Le changement climatique et la reproduction

 

Les morses sont des mammifères marins. Toutefois, selon la saison, ils passent beaucoup de temps sur terre ou sur des bancs de glaces flottantes. Cette « échouerie » se produit à des endroits précis pendant la saison estivale, habituellement sur de petites îles rocheuses. Les femelles se hissent sur les glaces flottantes pour donner naissance à leurs petits et les élever.

Pendant l’hiver, les morses sont à la recherche d’endroits en eau libre afin d’être capables de trouver leur nourriture sur le fond marin et de se hisser sur la glace de mer pour se reposer. Comme le climat planétaire change, la quantité de glace de mer se réduit. La perte de glace de mer aurait des répercussions sur le rendement de la reproduction des morses.

 

L’établissement de la dominance

 

Une fois que les morses se sont hissés sur des côtes rocheuses pendant l’été, les mâles se battent souvent les uns contre les autres pour les aires de repos. Ils commencent par se montrer menaçants, puis se servent de leurs défenses comme des armes dans le but d’infliger des blessures et d’établir leur dominance.

 

Les moustaches du morse

 

Les moustaches du morse, aussi connues sous le nom de vibrisses, sont des organes très sensibles faits de nerfs et de sang qui servent à détecter la nourriture sur plancher océanique vaseux. Pour s’alimenter, les morses aspirent les myes dans leur bouche, les broient et rejettent les coquilles, puis avalent le corps de la mye tout rond.

 

Vidéo

 

Des voyages sur la glace de mer

Les morses utilisent la glace de mer comme des endroits sûrs pour se reposer. Au cours de l’été, alors que la glace de mer est poussée à droite et à gauche par les vents et les courants océaniques, des groupes de morses sont en mesure de voyager sur de longues distances sans dépenser beaucoup d’énergie.

Voyez comment ils le font sur cette vidéo.

 

Transcription : Des voyages sur la glace de mer

Narrateur :
Un morse est seul sur une banquise. Il est entouré de glace à la dérive. Une aggrégation de morses sur une banquise : ils semblent être dans un état de relaxation. Une autre aggrégation de morses dans l'eau : c'est une belle journée ensoleillée. Une vue sous l'eau d'un morse en train de nager : il est élégant et rapide. Il va à la surface pour respirer et replonge ensuite.