L’Hadrosaure

 
Déplacez pour faire tourner le spécimen

L’Hadrosaure

Difficile d’y croire mais il y a 65 millions d’années, les dinosaures vivaient et erraient à travers l’Arctique canadien, à l’époque dite période crétacée.

L'image : Une mâchoire d'un jeune hadrosaure.

 
Point de vue en 3D : L’Hadrosaure
 
 
Une mâchoire d'hadrosaure conservée dans une petite boîte du musée.

L’importance de l’espèce

En 1989, un scientifique du Musée canadien de la nature était en train d’excaver un secteur de l’Île Bylot, non loin de la côte nord de l’Île de Baffin, dans l’Arctique canadien.  C’est là qu’un paléontologue a découvert un os de mâchoire appartenant à un jeune dinosaure du nom d’Hadrosaure.

 

La dérive des continents

La Terre change continuellement. Les continents de la planète se sont déplacés pendant des millions d'années et continuent à le faire aujourd'hui. Ce phénomène géologique est connu sous le nom de dérive des continents.

Des périodes de temps géologique précises sont associées à ces dérives, quand la température de l'air et la vie sur Terre étaient très différentes de ce qui se voit actuellement.

Cette image interactive montre comment les continents de la Terre se sont déplacés au cours de millions d'années. Il y a de cela 400 millions millions d'années, les masses terrestres de la Terre étaient proches les unes des autres et à proximité de l'équateur. Environ chaque 100 millions d'années, il y avait des déplacements majeurs de masses terrestres. Depuis environ 10 millions d'années, les continents de la Terre ont occupé leur position actuelle.

 

Une carte du monde montrant les continents décalage entre 400 et 10 millions d'années.
 
Il y a 10 millions d'années
Il y a 400 millions d'années
 
 

Une migration possible

 

La migration est très commune parmi les espèces et ce, pour de multiples raisons. Les paléontologues étudient présentement la possibilité que les hadrosaures aient peut-être migré vers d’autres endroits à certaines époques de l’année, et se demandent pourquoi ils auraient fait cela.  Serait-ce à cause d’un changement de saison, d’une fluctuation de température ou de la disparition d’une source alimentaire ? Les paléontologues qui poursuivent cette recherche répondront peut-être un jour à ces questions !

 

Une grande famille

 

Quand la plupart des individus pensent aux dinosaures, ils ont tendance à les représenter comme étant des êtres solitaires qui voyageaient en solo ou en petits groupes. La recherche a démontré qu’il est plus probable que les herbivores se déplaçaient en troupeaux énormes qui comptaient des adultes accompagnés de leurs petits.

 

Une journée dans la vie

 

L’hadrosaure est aussi appelé dinosaure « à bec de canard » à cause de sa tête qui ressemblait au canard d’aujourd’hui. Herbivore, il se nourrissait de plantes et possédait quatre pattes mais marchait habituellement sur deux d’entre elles. En errant à travers l’Arctique, il mâchait une végétation luxuriante dans son long museau plat muni de nombreuses dents.

 

Vidéo

 

La reconstruction d'un crâne

Observez cette reconstruction visuelle d'un crâne d'hadrosaure.

 

Transcription : La reconstruction d'un crâne

Narrateur :
Point de vue de côté, d'une visualisation tridimentionnelle du mécanisme de mastication d'Edmontosaurus regalis. La mâchoire bouge de l'avant vers l'arrière. Point de vue frontal de la reconstruction qui nous démontre un déplacement latéral des rangées de dents supérieures. Un point de vue de l'arrière de la reconstruction, démontrant le déplacement latéral du quadratum, communément appelé le joint dentaire.