Guillemot de Brünnich

 
Déplacez pour faire tourner le spécimen

Guillemot de Brünnich

Uria lomvia

Le Guillemot de Brünnich (dont le nom scientifique est Uria lomvia) est un oiseau marin qui pond ses oeufs sur les saillies des falaises rocheuses. Cousins éloignés des manchots, ces oiseaux se servent de leurs ailes pour voler sous l’eau.

L'image : Un oeuf de Guillemot de Brünnich.

 
Point de vue en 3D : Guillemot de Brünnich
 
 
Deux Guillemots de Brünnich assis sur une roche.

L’importance de l’espèce

Étant un des oiseaux de mer les plus abondants dans l’Arctique, de nombreux Inuits du Canada et du Groenland avaient l’habitude de ramasser ses oeufs pour s’en nourrir.

 

De jeunes Guillemots de Brünnich

Guillemots de Brünnich sont des experts à la pêche. De hauts rebords des falaises, les Guillemots de Brünnich volent dans l'océan pour attraper des poissons et les ramener au sommet des falaises pour manger.

Regardez comment un Guillemot de Brünnich se déplace du haut de la falaise (100 mètres) jusqu'à plus de 30 mètres sous l'océan.

Un Guillemot de Brünnich qui plonge d'une falaise haute de 100 mètres dans 30 mètres d'eau et qui le fait de nouveau.
 
Pas faim
Faim
 
 

Le changement climatique et la chaîne alimentaire arctique

 

Le Guillemot de Brünnich se nourrit principalement de morue polaire qui vit dans des eaux plus fraîches. Le changement climatique aura des répercussions sur cette espèce à mesure que la glace et l’état de la mer ainsi que la disponibilité de la nourriture se modifient.

Des recherches scientifiques ont démontré que le Guillemot de Brünnich délaisse la morue polaire pour se tourner vers le capelan, un poisson qui se développe bien dans des eaux plus chaudes, symbole d’un gros changement dans ses habitudes alimentaires et son environnement.

 

De l’oeuf à la maturité

 

Chaque année, le Guillemot de Brünnich femelle pond un seul oeuf directement sur une saillie rocheuse de la paroi d’une grande falaise donnant sur l’océan Arctique. Le couple revient au même endroit pour la ponte des oeufs tant qu’il est en mesure de se reproduire.

Les adultes parcourent jusqu’à 100 km pour attraper du poisson afin de nourrir leur oisillon. Lorsqu’ils pêchent, ils atteignent des profondeurs allant jusqu’à 150 mètres et peuvent demeurer sous l’eau pendant quatre minutes! Une fois que le jeune atteint une certaine maturité, mais avant qu’il soit capable de voler, il saute de la saillie à l’eau en dessous et appelle le mâle adulte. Le mâle s’éloigne à la nage avec l’oisillon et assume le rôle parental à partir de ce moment.

 

Traits distinctifs

 

Le Guillemot de Brünnich se reconnaît à sa tête noire et à son ventre noir et blanc.

 

Vidéo

 

La survie du Guillemot de Brünnich

Le Guillemot de Brünnich s’accouple sur les falaises rocheuses du littoral dans les régions d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord situées près du cercle polaire. Au Canada, on trouve d’importantes colonies à l’est et au nord de l’île de Baffin et au nord de la baie d’Hudson. Un Guillemot de Brünnich pond un seul oeuf sur les rebords d’une falaise qui peut mesurer entre 200 et 300 mètres de haut. Les adultes s’éloignent de l’escarpement où a eu lieu la naissance et volent pendant de nombreux kilomètres pour s’alimenter et rapporter de la nourriture à leur petit.

Regardez la vidéo pour voir la façon dont cela se passe.

 

Transcription : La survie du Guillemot de Brünnich

Narrateur :
Plusieurs Guillemots de Brünnich font leur nid le long d'une falaise. Le site de nidification est sur une falaise très à pic. Un oiseau prend son envol, un autre nage. Vue de haut du site de nidification, le long de la falaise. Des centaines d'oiseaux peuvent y être observés. Vue du bas de la falaise. Un Guillemot de Brünnich plonge sous l'eau. Il est un habile nageur.