Le Fucus distichus

 
Déplacez pour faire tourner le spécimen

Le Fucus distichus

Des organismes semblables à des plantes, les algues sont le maillon inférieur de la chaine alimentaire arctique. Les algues pratiquent la photosynthèse en recueillant l’énergie du soleil pour le transformer en nourriture et en oxygène, et en éliminant le dioxyde de carbone de l’environnement qui les entoure. Les humains se servent aussi des algues dans leur quotidien, puisqu’on les retrouve dans les aliments, les médicaments, la peinture, les produits de beauté et d’hygiène personnelle, et autres produits utilisés communément tous les jours.

L'image : Fucus distichus conservé au Musée canadien de la nature.

 
Point de vue en 3D : Le Fucus distichus
 
 
Une image satellite d'une masse continentale arctique soulignant où Fucus distichus se trouve le long de ses côtes.

L’importance de l’espèce

Le Fucus distichus (son nom scientifique) est une algue commune brune que l’on retrouve le long des littoraux de l’Arctique circumpolaire. Cette espèce d’algue peut être une source alimentaire chez les Inuits, lorsque viandes et autres plantes ne sont pas disponibles.

 

Le changement climatique

Le Fucus distichus est connu pour sa capacité de survivre en eau froide. En tant que tel, il s’est démontré apte à maintenir son habitat malgré toute autre espèce envahissante, et peut dominer  là où les autres plantes ne pourraient pas survivre à basse température.

Au fur et à mesure que le climat change et que les températures aquatiques se réchauffent, les plantes qui se rivalisent pourraient se déplacer vers le nord et donc concurrencer le Fucus distichus. Puisque cette plante fournit un habitat à beaucoup d’autres espèces, les scientifiques ne connaissent pas encore les conséquences qu’aura cette rivalité sur le réseau alimentaire arctique.

Cette illustration montre la température de l'air sur Terre et comment il est prédit qu'elle changera sur une période de 90 ans. En déplaçant le curseur de gauche (2000) vers la droite (2090), la température de l'air augmente. Alors que le climat se réchauffe, la température de l'air va augmenter d'au moins 12°C.

Une carte montrant une augmentation de la température de l'air en 12C entre les années 2000 et 2090.
 
2090 (*température de l'air prévue)
2000 (température de l'air)
 
 

L’avantage du froid

 

Le Fucus distichus peut tolérer le gel et l’exposition à l’air, ce qui lui confère un énorme avantage pendant la période des grands froids arctiques.

 

Une structure solide

 

Le Fucus distichus possède un crampon, ou une sorte de structure qui ressemble à une racine, qui lui permet de s’accrocher après une roche et de se protéger contre l’assaut des vagues. Ce crampon sert aussi d’habitat confortable où les organismes plus petits peuvent trouver refuge contre les intempéries, et contre de plus gros prédateurs.

 

Une protection contre le soleil

 

Le Fucus distichus comporte des tannins (des composantes de liaison à base biologique) qui le protègent contre les rayons ultraviolets du soleil. Au fur et à mesure que les taux de rayons ultraviolets changent à travers l’Arctique, ces tannins pourraient un jour être utiles.