L’Île de Baffin – Le mercredi 8 août

Tôt ce matin, nous sommes arrivés à Kivitoo, un village abandonné au nord de Qikiqtarjuaq. Plusieurs étudiants se tenaient sur le pont dans l’espoir de voir une baleine boréale. Sur le rivage, nous pouvions apercevoir le site de l’ancien village inuit, la vieille station baleinière et le cimetière des baleiniers. La dernière fois que nous sommes venus ici, nous avons été bénis par la vue incroyable d’une baleine boréale qui se promenait le long de la côte; elle était tellement près de nous que nous l’entendions respirer. Je l’ai filmée en appuyant ma caméra vidéo sur un des immenses réservoirs en fer que les baleiniers utilisaient pour expédier l’huile de baleine en Grande-Bretagne. Il s’agissait d’une perspective intrigante quand on réalise que ces baleines étaient en passe de disparaître à cause d’une chasse excessive, mais qu’elles ont pu s’en remettre suffisamment pour que les communautés récoltent de nouveau leur moisson traditionnelle, à raison d’une seule baleine par année.

Ce matin, juste avant l’appel pour le déjeuner, je regardais au-delà de la poupe quand j’ai finalement aperçu le jet blanc ou le « souffle » d’une baleine boréale qui se détachait sur le fond rose de la lumière matinale. Dans les heures qui ont suivi, nous avons admiré à plusieurs reprises la femelle qui se promenait lentement le long de la côte accompagnée de son baleineau. Comme ils passaient à proximité d’une glace flottante colorée, nous avons aperçu derrière eux quelques gros icebergs géants qui s’élevaient au-dessus de la terre ferme, de l’autre côté de Kangeeak Point.

Au moment de laisser les baleines boréales et de nous tourner vers l’est en direction du Groenland, nous nous trouvions à peine à 250 km au sud de la Isabella Bay, le site de Niginganiq, une des nouvelles réserves nationales de faune du Canada (RNF). Cette réserve a été créée afin de protéger un habitat estival de grande importance pour les baleines boréales, et elle a reçu l’appui des communautés inuites locales, soit Clyde River et Qikiqtarjuaq. Il est bon que nous ayons vu des baleines boréales à un endroit où elles avaient été chassées excessivement il y a 100 ans.